A lire : c’est une histoire rocambolesque digne de #Tintin et ses reporters. Tout a démarré à l’initiative d’un #multipotentiel (autodidacte à la fois architecte, peintre et réalisateur de films), un jeune indien d’une vingtaine d’années qui se fait appeler « The seeker ». Sa curiosité le mène à s’intéresser à ce qui s’est passé à Wuhan. Il commence par tirer un fil, puis deux et puis toute (ou presque) la pelote sort. Au fur et à mesure de ses investigations, il fédère une équipe hétéroclite de #scientifiques, de #datascientists, d’#entrepreneurs, d’#ingénieurs, d’amateurs, …, eux aussi intrigués par ce qui s’est passé là-bas, par ce qui se cache derrière la #censure et bien décidés à mettre toute la lumière sur le mystère. Ensemble, ils font émerger la vérité et révèlent au grand jour un scénario que d’aucuns s’employaient à cacher.
Par cet exemple, on comprend pourquoi les #multipotentiels peuvent être de dangereux #lanceursd’alerte aux yeux de ceux qui veulent cacher une situation. Ces investigateurs en herbe surgissent de nulle part, ne sont même pas des spécialistes, seulement des travailleurs infatigables qui, poussés par la #curiosité, découvrent la source des problèmes ou le pot aux roses. Guidés par leur #intuition, par une capacité à s’adapter en permanence, ils ont le nez pour détecter les #failles. Ils font une belle démonstration de la puissance de l’#intelligencecollective .
L’épopée est sortie dans le journal #Newsweek et a été traduit et publié par le journal #FranceSoir.

https://www.francesoir.fr/amp/article/societe-sante/exclusif-laboratoire-de-wuhan-comment-des-enqueteurs-amateurs-mettent-en-peril?_twitter_impression=true ou https://lnkd.in/gymEtfX