Bore-out : quand l’ennui au travail rend malade

Paru dans le magazine Psychologies

S’ennuyer à mourir. Une expression pleine de sens pour de nombreux salariés qui n’ont pas, ou peu, de choses à faire au travail. Fatigue, déprime, baisse de l’estime de soi…  attention au bore-out ! Passer ses journées à « tuer le temps » serait aussi mauvais pour la santé que trop travailler. Être payé à ne rien faire, un rêve ? Pas si sûr…

Passer son temps à regarder l’heure défiler, faire durer ses pauses café, naviguer sur Internet sans but précis… Nous avons tous été confrontés, au moins une fois, à ces situations lors d’un creux d’activité au travail. Mais, pour certains, l’ennui est quotidien et peut vite devenir insupportable. Anxiété, fatigue, déprime… Le bore-out est proche.

L’ennui au travail toucherait 32% des salariés européens. Ceux-ci ont indiqué passer au moins deux heures, si ce n’est toute la journée, à ne rien faire. Telles sont les conclusions d’une étude Steptone, réalisée en 2008, portant sur 11 238 personnes venant de 7 pays européens. Lire la suite

Bore-Out: when boredom at work is making you sick

On parle souvent de burn-out, mais peu de “bore-out”. Quand on m’a fait lire cet article sur l’ennui mortel au travail, me sont revenus en mémoire le cas de personnes qui en ont été victimes. C’est effectivement une vraie préoccupation. Un homme se plaignant de ce syndrome vient d’attaquer son entreprise aux prud’hommes. Ce procès est une première en France.

By Manuela Tiberio.

15% of office workers are bored. Contrary to the better-known phenomenon of “burn-out”, where employees are under so much pressure that they are barely able to function, bored employees are feeling the stress of having not enough to do! Bore-out is a term coined by Peter Werder and Philippe Rothlin, to define a lack of work, boredom, and consequent lack of satisfaction in one’s job. Equally dangerous as burn-out, employees don’t feel overworked but, on the contrary, are almost literally bored to death. They lack intellectual and creative stimulation which can have a paralysing effect not only on their career, but also in their personal life.  By feeling constantly exhausted, not finding any gratification in their job, and being stuck in a rut of a routine, they ultimately risk collapse. The consequences are the same of a burn-out, suffering (albeit approaching it from a different direction) until severe depression kicks in.

Lire la suite