The power of saying thank you

Voici 3 articles ou extraits d’articles sur l’importance et les bienfaits de remercier l’autre quand il vous rend service, quand il a bien travaillé pour vous, … Un message qui s’adresse aussi bien aux managers qu’à leurs collaborateurs, aux enfants comme aux adultes, à retenir aussi bien dans sa vie professionnelle que personnelle.

Being grateful is one of the best ways to hold on to power that otherwise might slip away

Expression of gratitude is perhaps the most important basis of enduring power. For economist Adam Smith, gratitude – the feeling of reverence for what others give to us – is the glue to healthy communities: “The duties of gratitude are perhaps the most sacred of those which the beneficent virtues prescribe to us.” Empirical science agrees: gratitude, even a simple “thank you”, is a basis of power. Lire la suite

L’importance de l’humain dans un monde en plein changement

Par Henri Ducré, DGA RH du groupe ENGIE (ex GDF SUEZ)

Cet article réunit à mon sens plusieurs idées importantes développées dans mon livre « PRENDRE DES RISQUES POUR RÉUSSIR – Oser de nouvelles attitudes et manager autrement », tel que le besoin de coopération, de diversité, de développement des talents et des compétences, de motivation, de créativité, de plaisir, de confiance en soi, de bien-être au travail, de prise d’initiative et de risque, de capacité à transformer l’échec en réussite, importance de l’éducation… ; toutes participant à la performance de l’entreprise et nécessaires pour s’adapter aux changements profonds de notre société mondialisée.

Problématiques environnementales, génération Y, développement des réseaux sociaux, connexion des objets, mobilités, … Le monde évolue à vitesse grand V, et il faut nous habituer à considérer que plus qu’un état ponctuel, nous sommes entrés dans une nouvelle ère, de changement permanent.  Pour apprendre à vivre et à entreprendre au rythme de ces évolutions, pour faire du changement permanent un terrain d’opportunités, de nouveaux modèles sont à inventer, de nouvelles postures sont à adopter ou à redécouvrir. Lire la suite

Contrôler le temps de travail de ses employés est nuisible

Le management infantilisant est de plus en plus remis en question. Évaluer les employés sur leurs résultats stimulerait la productivité

Et si l’évaluation du travail n’était plus liée au temps passé au bureau mais aux résultats obtenus? Cali Ressler et Jody Thompson, auteures du best-seller Why Work Sucks and How to Fix It, se sont penchées sur la question. Dans leur ouvrage, les deux femmes d’affaires américaines expliquent que le réflexe de base des dirigeants d’une organisation classique consiste à ne pas faire confiance à leurs salariés: «Nous nous rendons au travail et donnons le meilleur de nous-mêmes. En retour, notre employeur nous traite comme un enfant qui lui volera des bonbons s’il est laissé sans surveillance.»

Pour ne pas être floués, certains patrons mettent en place des dispositifs de contrôle des horaires tels que des pointeuses. Les plus méfiants installent des logiciels destinés à surveiller l’activité des employés sur leurs écrans de travail. Pour Cali Ressler et Jody Thompson, ce leadership à l’ancienne est non seulement obsolète et rétrograde mais nuit fortement à l’entreprise. Lire la suite