L’entrée des Littéraires dans le Web

Convaincue de la richesse et de l’intérêt d’avoir des littéraires au sein de l’entreprise, j’ai proposé à Morgane Jacquet de témoigner de sa propre expérience et de parler des nouveaux débouchés qui s’offrent à eux dans le secteur du digital.

La France, pays des Arts et des Lettres, peine pourtant depuis 40 ans à valoriser les filières littéraires. Et les diplômés issus des Facultés de Lettres, s’ils n’ont pas choisi l’enseignement, ont bien du mal à se faire une place sur le marché de l’emploi.

Des « usines à chômage » ces filières, vraiment ?

Parfois caricaturés, jugés à tort (quand ils ne sont pas taxés d’inutilité) les profils littéraires sont dans une certaine mesure de la représentation collective des « improductifs », au contraire de diplômés issus de filières scientifiques ou commerciales.

Alors, faute de pouvoir atteindre un poste relatif à leurs études, ils finissent par se reconvertir ou reprennent une formation plus « professionnalisante ». Lire la suite

How Philosophy Makes You a Better Leader

Dans la lignée du précédent article publié sur mon blog soulignant l’intérêt de lire les grands auteurs et philosophes, en voici un autre montrant l’impact de la réflexion philosophique et de l’introspection sur le management et les comportements.
Au moment où de plus en plus de personnes souffrent du manque de sens dans leur travail au quotidien, il me paraît utile d’en retrouver, en ayant des repères forts, en s’appuyant sur des valeurs universelles. Il est temps de relire nos classiques.

Havard Business Review – David Brendel – September 19, 2014

The goal of most executive coaching and leadership development is behavior change—help the individual identify and change the behaviors that are getting in the way of, and reinforce the behaviors associated with, effective leadership.  But what about the beliefs and values that drive behavior? Lire la suite

Philosopher kings – Business leaders would benefit from studying great writers

IT IS hard to rise to the top in business without doing an outward-bound course. You spend a precious weekend in sweaty activity—kayaking, climbing, abseiling and the like. You endure lectures on testing character and building trust. And then you scarper home as fast as you can. These strange rituals may produce a few war stories to be told over a drink. But in general they do nothing more than enrich the companies that arrange them.

It is time to replace this rite of managerial passage with something much more powerful: inward-bound courses. Lire la suite