Accueil du Blog

Mis en avant

Chère lectrice, cher lecteur,

J’ai conçu ce blog pour partager avec vous, cadre, dirigeant, Responsable RH …, sur des sujets utiles à votre quotidien au sein de l’entreprise. A travers lui, je souhaite faire partager des idées, des réflexions, des expériences, des images, des informations… Je souhaite qu’il vous aide à décrypter certaines situations, à agir dans d’autres.

Lire la suite

COMMENT SORTIR DE SA ZONE DE CONFORT – Se mettre en mouvement pour s’adapter, voire innover

Comment expliquer la difficulté à sortir de sa zone de confort même lorsqu’on ne se sent pas bien ?

Vivre dans un environnement connu, même s’il est éminemment inconfortable, a un côté rassurant car il offre des repères. Lutter contre quelque chose de négatif est un travail de longue haleine. Le psychanalyste André Green comparait ce « travail du négatif » à un combat contre une hydre à 1000 têtes ; quand l’une disparaît, il en reste 999 autres à atteindre. D’où la difficulté et la longueur de ce combat.

Certains profils aiment se mettre en risque, relever des challenges, se lancer des défis, ce sont souvent des « cerveaux droits » ou « surdoués » (créatifs, intuitifs, rapides, innovants,…). Quand ils ont une assurance interne, ils n’hésitent pas à se mettre en danger. Ils aiment l’adrénaline que cela provoque.

Mais la majorité des gens fonctionnent autrement et ont besoin d’évoluer étape par étape, d’avoir une vision claire de là où ils vont et ne quitteront pas spontanément leur zone de confort.

Quels sont les risques quand on sort de sa zone de confort ? 

Pour certaines personnes, le changement est difficile car cela entraîne une perte de repères totale. Pour elles, la peur de l’inconnu va être intense, car elles ont besoin d’horizons et perspectives définis où elles puissent se voir et se projeter. Or l’inconnu brouille leurs repères. Du coup, tout changement majeur provoque un malaise car elles ne savent plus où elles en sont. Lire la suite

« Les entreprises qui ne savent pas intégrer les cerveaux droits courent un risque mortel »

La fabrique de l’Opinion – L’invitée du 14 Bassano – 23 Mai 2018

Myriam OGIER (coach): “Dans les qualités requises pour diriger, une nouvelle compétence est apparue au Forum de Davos: c’est l’intelligence émotionnelle”

Parfois ingérables, ils sont intelligents, intuitifs, visionnaires, embrassant tous les sujets à la fois, se dispersant parfois, les « cerveaux droits » sont souvent vus comme des « vilains petits canards » dans les entreprises. Ils leur sont pourtant indispensables pour innover et survivre… (lire la suite sur https://www.lopinion.fr)